Un partenariat novateur entre Twitter et Amex

Posted on Posted in Community management, Toutes les actualités

Et si le community management réinventait le couponing ? Twitter, le célèbre réseau social, vient d’annoncer un partenariat innovant avec le géant de la carte de crédit American Express. Ou comment gagner des bons de réduction grâce à un simple tweet.

La fin des bons de réduction papier ?

Avant, bien souvent, pour bénéficier d’une réduction, il fallait entrer un code ad-hoc sur un site marchand ou remettre en main propre à la caissière un bon imprimé. Dorénavant, les possesseurs d’une carte de crédit American Express peuvent bénéficier de réductions avec un simple tweet. Pour cela, rien de plus simple : il leur suffit de se rendre sur  https://sync.americanexpress.com/twitter et de s’enregistrer grâce à son compte Twitter. Ensuite ? Il suffit de surveiller les tweets du compte officiel de ce partenariat : les réductions et offres promotionnelles communiquées sur Twitter seront immédiatement reportées sur les cartes bancaires American Express de tous ceux qui participent à ce programme.  Dès lors qu’un client inscrit au programme réalise son achat via sa carte AMEX, que ce soit dans un magasin ou sur un site marchand affilié à l’opération, il se voit crédité, dans les jours qui suivent, du montant de la réduction.

Le succès sera-t-il au rendez-vous ?

Si, sur le papier, l’idée est séduisante, sa réussite passera forcément par l’implication de grands distributeurs, que ce soit des distributeurs traditionnels ou des sites marchands. Amex annonce déjà la probable participation de géants mondialement connus comme McDonald’s ou encore  H&M. Un tel programme avantage les quatre parties présentes : les consommateurs, qui y voient l’occasion de réaliser de bonnes affaires, Amex, qui incite les consommateurs à opter pour ses solutions de paiement, Twitter, qui gagne ainsi en notoriété et probablement en activité, et enfin les annonceurs qui profitent d’une bonne tribune promotionnelle.

Vers une multiplication de ces nouveaux services ?

Internet est un formidable laboratoire de vie. Les sites et les concepts, comme les animaux dans la nature, naissent et se développent lorsqu’une niche favorable se présente à eux. Mais ils sont aussi contraints de s’adapter afin de ne pas disparaître. Certains, comme Hervé Kabla, avancent avec une certaine hardiesse la fin des réseaux sociaux pour l’année 2012.

Ce genre d’initiative préfigure peut-être ce que sera le réseau social de demain : non plus un simple espace de présentation et d’échanges en fonction de centres d’intérêt, avec différentes applications ludiques, mais un espace intégré aux différents aspects de nos quotidiens, destiné à apporter une valeur ajoutée plus concrète à ceux qui l’utisent.

Laisser un commentaire