Réussir son emailing : conseils pratiques

Posted on Posted in Marketing direct, Toutes les actualités

L’emailing demeure toujours un excellent vecteur de recrutement de nouveaux visiteurs ou prospects. Mais comment réussir sa campagne et obtenir les meilleurs retours possibles ? Je vous livre ici quelques secrets et astuces hérités d’une longue expérience personnelle du emailing. Cet article synthétique sera suivi d’autres articles plus détaillés.

Choisissez bien l’objet de votre message et le nom de l’expéditeur

L’objet et le nom d’utilisateur seront les premières informations que lira l’internaute recevant votre message, et ils l’inciteront – ou pas – à cliquer sur votre mail. Rappelez-vous qu’ils en reçoivent des dizaines par jour !

Deux approches peuvent être retenues lorsque vous cherchez un objet impactant :

Suscitez l’envie de consommer : si vous proposez une offre alléchante, précisez-la directement dans votre sujet. Vous pouvez ainsi proposer un objet du type : « -50% sur les robots ménagers » qui incitera les internautes intéressés à cliquer.

Éveillez la curiosité : vous pouvez aussi éveiller la curiosité du destinataire en posant une question ou en assénant un chiffre choc. Par exemple, si vous produisez en France, vous pourriez proposer un objet du genre « Comment dit-on cocorico en chinois ? » Vous commencerez votre message en disant que vous n’en savez rien… Puisque vous produisez uniquement en France.

Réussissez votre emailing : le corps du message

Pour qu’un message soit lu et assimilé par votre cible, il doit être simple et percutant. Il ne sert à rien de multiplier les idées : orientez-le uniquement sur un seul objectif, comme un produit d’appel, une promotion.

Vous pouvez opter pour un habillage HTML, plus efficace, mais restez simple : si la mise en forme est trop complexe, votre message risque de rencontrer des difficultés d’affichage sur de nombreuses messageries. Vous pouvez vous contenter d’un bandeau avec votre logo en haut de mail : il rassurera les destinataires sur votre identité, crédibilisera le message sans le surcharger.

Passez les barrières du spam : certains mots sont à bannir pour éviter de finir en spam. Le PDF à télécharger, souvent assimilé à une attaque de type virus, pourrait vous reléguer dans le dossier spam. De même, le lien avec pour intitulé « Cliquez ici » est souvent un critère de rejet pour les filtres anti-spam des grandes messageries.

Pensez aussi à proposer un message texte pour les messageries qui ne supportent pas la mise en forme HTML.

Essayez plusieurs approches et comparez les retours statistiques de votre emailing

Tous les logiciels d’envoi d’emailing dignes de ce nom proposent des retours statistiques. Si vous avez une campagne de 100 000 mails à envoyer, utilisez 4000 ou 5000 mails pour tester plusieurs approches. Vous verrez quel objet suscite le plus d’ouvertures, et quel message a entraîné le plus grand nombre de clics (ou d’appels).

Laisser un commentaire