Quand Google se prend pour le Roi-Soleil

Posted on Posted in Toutes les actualités

Des lunettes de réalité augmentée à la numérisation des bibliothèques des cinq continents, de la modélisation en 3D de la planète au système Android, Google a toujours eu la folie des grandeurs et ça lui réussit. Il s’invite aujourd’hui dans le château de l’un des rois les plus mégalomaniaques de l’Histoire.

Google continue son action philanthropique

L’entreprise, qui démontre chaque jour un peu plus ses visées hégémoniques, se doit d’offrir au monde une image positive, celle d’un géant bienveillant qui irrigue de sa manne les sociétés qu’il sert par ses services toujours plus nombreux. Récemment, Google a lancé Google Art Project, ambitieux projet de restitution virtuelle et enrichie de commentaires des plus prestigieuses collections abrités par les plus grands musées du monde. Sa volonté de s’impliquer plus dans le monde de l’art passe maintenant par une présence physique.

Ainsi, Google, pour la première fois, s’implante directement au château de Versailles. Fruit d’une collaboration étroite avec les instances qui administrent le domaine, ce partenariat se traduit concrètement par l’installation de films 3D qui raconteront, avec une approche ludique et interactive, l’histoire de ce lieu emblématique de la royauté française.

Une première pour l’Institut culturel Google

La galerie de l’histoire ouvre ce jeudi. Parmi les onze nouvelles salles proposées au public, quatre disposent de cet équipement multimédia à la pointe. Les appartements des princes de sang, qui avaient été complètement remaniés au temps de Louis-Philippe, au XIXème siècle, proposent dorénavant une nouvelle scénographie conçue par l’agence Projectiles. Résolument ancré dans la modernité, cet agencement ne portera pas atteinte à l’intégrité des lieux. Outre l’équipement multimédia de dernière génération, le visiteur découvrira 90 oeuvres qui sont autant de jalons posés pour comprendre l’histoire de ce château unique en son genre. Les deux univers, juxtaposés, n’interfèrent pas directement mais se complètent, d’une salle à l’autre.

Ce projet est particulièrement ambitieux. Ainsi, la reconstitution du château de Versailles au fil des siècles a demandé à Google d’exploiter tout son savoir-faire et a mobilisé plus de 50 personnes sur une année entière. Un jeu et un site interactif complètent le dispositif.

Versailles en pleine renaissance

Nous ne pouvons, en tout cas, que saluer cette nouvelle initiative du château de Versailles, qui ne cesse de nous prouver sa capacité à séduire les mécènes, et à innover dans le respecte des lieux. Vous pouvez visiter le site dédié à l’évènement : www.versailles3d.com

Laisser un commentaire