Le Harlem Shake, nouveau pseudo-phénomène de mode

Posted on Posted in Marketing viral & buzz

Les plus anciens d’entre nous se rappellent sûrement le phénomène du lip-dup qui avait, il y a quelque temps, contribué à inonder le web et les réseaux sociaux de vidéos kitch, pour ne pas dire niaises et souvent peu flateuses, de gugusses qui chantaient en play-back sur une chanson plus ou moins connue et plus ou moins intéressante. Et bien, aujourd’hui, les mêmes remettent ça avec le harlem-shake !

Le concept du harlem-shake

Nous devons au Japonais  Filthy Fran la première vidéo du Harlem Shake. On y voit quatre personnages, déguisés de manière grotesque, qui dansent en accord avec leurs accoutrements sur le morceau Harlem Shake, musique du DJ et producteur Baauer.

Le jour même, à l’autre bout de la planète, des skateurs australiens se lancent dans le même délire. The Sunny Coast Skate pose ainsi les codes de ce qui sera le Harlem Shake, successeur des Lip Dup et autres Flash Mob.

Tout le monde s’y met…

Le Harlem Shake offre un gros avantage par rapport au « lip dup » et au « flash mob » : il est extrêmement facile à produire. Quand un lip dub demande une coordination entre plusieurs personnes, une mise en scène et un montage, lorsque le flash mob requiert l’apprentissage d’une chorégraphie, le Harlem Shake peut-être facilement improvisé : quelques zigotos, accoutrés de façon burlesque, qui gesticulent sur une musique…

Les entreprises en manque de visibilité et les particuliers en quête de reconnaissance suivent le mouvement. Le mouvement étant alimenté par les réseaux sociaux, les vidéos « Harlem Shake » se multiplient. J’ai sélectionné pour vous un petit florilège d’exemples. Phénomène cathartique, défouloir social nécessaire ou mimétisme ridicule et passe-temps pour personnes en manque d’idées originales ? À vous d’en juger.

Institut de gestion de la Rochelle

Employés de Google, devant leur siège

Chez Ebay aussi, le Harlem Shake

Je pense que ces trois vidéos suffisent à résumer le concept… Je ne vous en imposerai pas une autre !

Laisser un commentaire