L’état du e-commerce en France en 2011

Posted on Posted in Toutes les actualités

Le marché de la vente en ligne ne cesse de progresser. Comme le prouvent les stastistiques de la Fevad qui viennent de tomber, les internautes français sont de plus en plus nombreux à acheter en ligne. Le chiffre d’affaires du e-commerce aurait atteint en 2011 le montant record de 37,7 milliards d’euros, ce qui constitue une croissance de 22 % en seulement un an. Un tel chiffre, en période de crise, laisse rêveur.

Une croissance généralisée mais saisonnière

Tous les secteurs d’activités sont concernés par cet engouement des ménages pour les achats en ligne. Si la vente de voyages et de vacances représente toujours le premier marché de la vente en ligne (ce qui s’explique aussi par le panier moyen plus élevé), l’habillement connaît aussi une forte hausse sur Internet.

Le marché du e-commerce est particulièrement saisonnier. Ainsi, un cinquième du chiffre d’affaires est réalisé au moment des fêtes de Noël, qui représentent à elles seules 7,6 milliards d’euros de dépenses (contre 6,3 milliards pour Noël 2010).

Un français sur deux est un cyber-acheteur

Si on devait retenir un seul chiffre significatif sur les statistiques e-commerce 2011, ce serait peut-être celui-ci : près d’un Français sur deux est un cyber-acheteur. Ils sont ainsi 30 millions à avoir réalisé un volume total de 420 millions de transactions, soit une moyenne de 14 achats par acheteur, avec un montant moyen annuel de 1250 euros (plus que le SMIC mensuel net).

Le démarrage du commerce électronique via l’internet mobile ?

Pour la première fois, le montant des ventes sur mobile (on parle de m-commerce) devient significatif. Ainsi, les entreprises qui ont lancé leur m-store ont vu ce dernier représenter en tout près de 2% de leur chiffre d’affaires global. Gageons que ce chiffre ne cesse de progresser dans les années à venir.

Fevad : la FEVAD est la Fédération du E-commerce et de la Vente À Distance

 

Laisser un commentaire