Le phénomène des web-séries

Posted on Posted in Insolite & Divers

L’augmentation du débit a favorisé le développement de la vidéo, et de nombreux professionnels ou amateurs ont lancé leurs propres séries.  Et si nous étudions ensemble le phénomène des web-séries ?

À l’origine des web-séries, avant le net

Les web-séries sont un phénomène né dans sa majorité dans la communauté geek, et pourrait s’inscrire en partie dans la logique des fan-fictions « littéraires ». Ainsi, en France, dès la fin des années 1990, des séries amateurs sont diffusées à la Japanim (un grand salon dédié au monde du manga et aux animes). La chaîne Game One, appréciée des amateurs de jeux-vidéos et de culture nippone, les diffusait au cours d’une nuit dédiée, sa grand-messe télévisuelle annuelle.Parmi ces premières séries, nous pouvons citer France Five ou encore Damned.

Le phénomène des web-séries est en plein essor : on compterait ainsi, selon Wikipedia, plus d’une centaines de web-séries francophones répertoriées.

De la diffusion sur le web à la consécration télévisuelle

Certaines web-séries ont connu un tel succès que leurs droits ont été rachetés par de grands producteurs pour être diffusées sur des chaînes nationales.

C’est le cas de Sanctuary : cette web-série, qui présentait une organisation destinée à protéger des créatures fantastiques de l’avidité et de la peur des hommes, a été tellement plébiscitée par les internautes que la chaine américaine Syfy en a produit plusieurs saisons destinées à une diffusion internationale.

Le modèle économique des web-séries

Les web-séries peinent encore à atteindre la rentabilité. Plusieurs sources de financement – et de revenus – sont possibles :

  • Mécénat et sponsoring : certaines web-séries peuvent être sponsorisées par des entreprises, par des collectivités territoriales ou par des fondations culturelles d’entreprises. 
  • Production par des chaînes de télévision : Arte notamment a déjà produit des web-séries. Citons par exemple Affaires Familiales. Le format, moins onéreux et plus flexible qu’une série télévisée traditionnelle, permet de tester des concepts. Elles constituent aussi d’excellents outils de communication pour toucher un nouveau public et l’amener vers la consommation de programmes TV habituels.
  • Recettes publicitaires : par la présence de publicités sur leur site web, et le partage des revenus publicitaires sur des sites comme Youtube, apportent une source de revenus bienvenue
  • Les produits dérivés : mugs, tee-shirts, casquettes, des produits dérivés vendus en ligne peuvent apporter une source de revenus.
  • Promotion d’une licence : certaines web-séries ont pour objectif de promouvoir une licence, dans le domaine du divertissement et plus particulièrement du jeu-vidéo. C’est par exemple le cas de The Far Cry Experience, une web-série produite par Ubisoft pour célébrer la sortie du troisième opus du jeu éponyme.
  • La diffusion télévisuelle ou le rachat des droits : Saint-Graal pour certains producteurs de web-séries, la diffusion sur une chaîne nationale, ou le rachat des droits pour la production d’une série conventionnelle, constituent une finalité. La web-série devient alors un pari risqué, qui permet de générer de solides revenus.

Quelle est votre web-série préférée ?

Plusieurs sites référencent les principales web-séries disponibles. Vous y trouverez fictions à vos pieds !

Personnellement, j’ai une préférence pour Nuka Break, une web-série inspirée du jeu vidéo Fallout. Peut-être est-ce dû à la qualité de la réalisation ? À moins qu’il ne s’agisse de la plastique de l’actrice principale ?

Découvrez la saison 1 en VOST sur Youtube :

Vous pourriez aussi tenter d’écrire votre première web-série  en visitant www.creer-une-web-serie.fr

Laisser un commentaire