Le marketing direct : nouvelle arme des politiques

Posted on Posted in Marketing direct, Toutes les actualités

Si Nicolas Sarkozy n’a pour l’instant pas encore endossé le costume de candidat, son parti, l’UMP, est déjà en campagne électorale, et voit dans le web un terrain de chasse à ratisser. Pour rattraper son retard, l’UMP a décidé de louer en masse des fichiers et d’envoyer un grand nombre de mails personnalisés.

La société YesPleez sollicitée

Comme n’importe quel vendeur d’aspirateurs ou de séjours aux Antilles, l’UMP sollicite une société spécialisée dans la collecte d’adresses et l’envoi de campagnes d’emailing. Il s’agit ici de YesPleez, qui affirme pouvoir toucher 30 % des Français qui sont connectés à Internet.

Yespleez souligne le fait que tous les internautes qui recevront ces mails sont des internautes « opt-in », qui ont accepté de recevoir des offres promotionnelles par mail. Toutefois, cette intrusion de la sphère politique par mail, classique aux Etats-Unis, est nouvelle en France, et pourrait être perçue comme du spam.

La location de fichiers : un aveu d’échecs ?

Mais cette action cache une bévue de l’UMP en terme de communication. En effet, là où l’UMP doit louer des fichiers déjà exploités par d’autres, au risque de générer un sentiment négatif auprès de ceux qui les recevront, des partis comme le PS ont constitué leurs propres bases, et peuvent donc lancer des opérations de marketing direct vers une cible qui est demandeuse de ce type d’informations.

Cette pratique n’est toutefois pas totalement nouvelle : en 2005, une centaine d’internautes s’étaient plaints d’avoir reçu des messages du parti de la majorité.

Laisser un commentaire