La télévision connectée : phénomène de mode ou tendance lourde ?

Posted on Posted in Insolite & Divers

Les téléspectateurs les plus présents devant leur poste ont pris conscience d’une évolution majeure, engagée déjà depuis quelques années : Twitter est devenu l’arme de communication massive de nombreuses émissions, qui invitent les internautes à intervenir via des tweets comprenant les bons hashtags (ndrl : ou mots-dièse en bon français). Si cette utilisation du célèbre réseau de microblogging à des fins promotionnelles peut sembler anecdotique, elle n’en est pas moins révélatrice des profondes mutations technologiques et comportementales vécues par la télévision du XXIème : elle n’est plus seulement Terrestre et Numérique, elle est connectée et de plus en plus intelligente (je parle de la télévision, pas des programmes !).

La télévision, oui… Mais autrement !

Le bon vieux poste trônant dans le salon, devant lequel on pouvait se battre ou négocier des heures durant pour le contrôle de la précieuse télécommande, pourrait bien être détrôné. Les programmes diffusés par la télévision sont accessibles, de plus en plus, sur d’autres écrans : ordinateurs, tablettes et smartphones autorisent aussi la consommation de vidéos en direct. Le téléviseur connecté, permettant d’interagir sur le web tout en regardant une émission, séduit de plus en plus de téléspectateurs : en 2012, près d’un foyer sur huit en possède déjà un.

Si les supports changent, les conditions de diffusion s’assouplissent aussi. Le replay et la consultation de programmes à la demande rencontrent un engouement croissant. Selon NPA Conseil et GfK, pas moins de 250 millions de programmes télévisés, comprenant ceux de France Télévision, du groupe M6, de TF1 et de France Télévisions, ont été visionnés en ligne pour le seul mois de mai de l’année 2013.

L’interactivité gagne aussi du terrain, et le public s’engage dans une démarche de consommation proactive. Internet est utilisé parallèlement à la télévision, quel que soit le support employé : ainsi, selon Médiamétrie, près de la moitié des internautes utilisent un second écran tout en regardant leur programme favori.

Ces évolutions technologiques et comportementales provoquent des mutations durables au sein du paysage audiovisuel, pouvant même redéfinir, dans les années à venir, les principes fondateurs de la télévision.

[blockquote]M6 version internet

M6 propose à ses téléspectateurs une expérience enrichie sur smartphones, tablettes et ordinateur. Ils peuvent ainsi découvrir des informations complémentaires d’un simple clic. Il leur est aussi possible d’émettre des commentaires en direct, et parfois d’agir en temps réel sur le cours d’un programme.

[/blockquote]

Des spectateurs de plus en plus impliqués

Pourquoi surfer sur le web tout en regardant un programme ? Plusieurs comportements coexistent, traduisant tous une plus forte implication :

  • Internet apporte des informations complémentaires enrichissant l’expérience passive de la télévision. Un télénaute va ainsi rechercher la recette présentée dans une émission culinaire, se renseigner sur un pays proposé dans un documentaire, en apprendre plus sur la ville où se déroule sa série.
  • Les internautes, de plus en plus connectés sur les médias sociaux, souhaitent partager en direct leurs impressions avec leurs proches, voire avec une communauté plus élargie.
  • Les spectateurs souhaitent sortir d’une démarche purement passive, et avoir voix au chapitre pour interagir avec leurs programmes préférés. De nombreuses émissions les encouragent déjà à donner leur avis, et diffusent certains tweets à l’écran.

Les chaînes, conscientes d’être confrontées à l’émergence de nouveaux profils de téléspectateurs, adaptent autant leurs produits, comme nous venons de le voir avec l’exemple de M6, que la monétisation de leurs ofres.

Repenser la communication sur la télévision ?

Ces évolutions de comportement, ces nouvelles fonctionnalités impactent directement les marques qui annoncent sur la télévision. Comment évoluera la publicité télévisuelle dans les années à venir ? Sans jouer aux prophètes, nous pouvons anticiper certaines grandes tendances :

  • La notion de grille horaire devrait s’estomper, avec des programmes consultés de plus en plus à la demande. Les publicitaires pourront toucher une audience plus large, mais ciblée avec plus de précisions.
  • Des publicités plus interactives verront le jour : une campagne publicitaire sur la télévision disposera d’espaces multimédias dédiés.
  • D’autres solutions publicitaires se développeront : les placements de produits bénéficieront de solutions de commande en ligne instantanées, et deviendront peut-être la norme. Un téléspectateur découvrant une tenue qui lui plaît, portée par l’acteur de sa série fétiche, pourra l’acheter en ligne, en un clic !

[blockquote]Plus belle la vie sur tablettes

La série incontournable de France 3 s’invite à l’automne 2013 à l’ère de la télévision connectée. Via une application dédiée, les internautes accéderont à des informations complémentaires sur la vie au Mistral, sur les comédiens, les rouages du scénario. Ils pourront aussi découvrir les tenues portées par les acteurs et les commander en ligne !

[/blockquote]

Et vous, comment voyez-vous la télévision de demain ?

Laisser un commentaire