Daniel Spagnou, député-maire de Sisteron

Posted on Posted in Portraits

Daniel Spagnou est engagé dans la vie politique depuis le début des années 1980. Maire de Sisteron, il est également député de la deuxième circonscription des Alpes de Haute Provence. Daniel Spagnou a accepté de répondre à quelques questions sur son rapport aux nouvelles technologies de l’information, et je le remercie pour sa gentillesse et sa disponibilité.

Bonjour Daniel Spagnou. Maire de Sisteron depuis 1983, vous avez connu l’ère du Minitel et, depuis une vingtaine d’années, l’avènement d’Internet. En quoi Internet a-t-il changé au quotidien vos relations avec vos administrés ? Avez-vous le sentiment que, couplé à votre présence sur le terrain, Internet renforce la proximité que vous entretenez avec vos administrés ?

Oui, le web 2.0 comme on l’appelle a fondamentalement révolutionné ma manière de discuter avec les gens en me donnant l’occasion de développer une nouvelle et réelle proximité. Une proximité de l’instant avec des medias comme Twitter ou encore un contact direct générateur de dialogue avec Facebook. Par ailleurs, mon blog reste un moyen plus figé avec un impact moindre mais que bon nombre de personnes continuent à consulter. Ces nouveaux moyens dont on mesure l’impact en temps réel, ne remplaceront jamais les médias traditionnels ou les contacts directs sur le terrain. Ils sont complémentaires et d’une efficacité redoutable. Les gens m’interpellent souvent dans la rue sur une position que j’ai pu prendre sur mon Facebook. Et puis, cela permet aussi de toucher un public nouveau, plus jeune parfois et qui ne pourrait rentrer en contact avec moi sans ces réseaux.

En tant qu’homme politique, vous devez régulièrement emporter l’adhésion des électeurs. Pensez-vous qu’Internet et les réseaux sociaux vous aident dans votre campagne, que ce soit pour mieux cerner les attentes des électeurs ou pour les convaincre de la force de vos idées ?

Sur les réseaux sociaux, je ne cherche pas à convaincre. Pour moi, c’est un moyen de parler des sujets qui me tiennent à cœur ou qui font l’actualité. Je les partage ou les publie puis chacun a le loisir de les lire, de les dupliquer et de réagir éventuellement. Ces contacts émanant de personnes de toutes tendances confondues, nourrissent mon travail d’élu au quotidien et les réactions me permettent aussi de mieux mesurer l’opinion publique.

Vous êtes un homme public, engagé dans une démarche politique. Surveillez-vous régulièrement ce qui se dit sur vous sur Internet ? Effectuez-vous une veille de votre réputation numérique ?

Oui, j’ai mis en place une veille via Google Alerte, qui me permet déjà d’avoir un aperçu quotidien sur les liens qui reprennent mon nom. Il faut rester très vigilant, même si en tant que personne publique, je sais qu’il est très difficile de tout contrôler sur l’immensité du web.

Encore merci, Daniel Spagnou, d’avoir bien voulu prendre le temps de répondre à mes questions.

Vous pouvez retrouver Daniel Spagnou sur Twitter ou sur son site internet www.danielspagnou.fr

Si vous prenez le chemin des massifs alpins, arrêtez-vous à Sisteron. C’est une ville dont j’ai apprécié la visite, et il en sera sûrement de même pour vous. Arpentez les vieilles rues piétonnes jusqu’aux portes de l’imposante et aérienne citadelle Vauban, qui semble prolonger le roc même de la montagne, et embrassez du regard le panorama offert, du plus haut donjon, sur la vallée de la Durance.

Découvrez Sisteron et organisez votre séjour sur www.sisteron.fr

Laisser un commentaire