Les chaussettes de l’archiduchesse…

Posted on Posted in Toutes les actualités

Sont-elles sèches ? Je n’en ai strictement aucune idée. Ce que je sais, par contre, c’est qu’elles sont copiées, ses chaussettes. C’est la mésaventure que vient de vivre une PME française, qui crée et commercialise des chaussettes via Internet.

Un site pirate… Made in China

L’Empire du Milieu est connu pour verser dans la contrefaçon débridée. Vêtements, sacs, montres, électroménager et high tech, jouets et mêmes pièces automobiles ou aéronautiques sont ainsi régulièrement imités et vendus à un prix bien moindre, avec une qualité revue aussi à la baisse. Mais comment imaginer qu’une petite entreprise de la Loire, positionnée sur un marché de niche, la conception de chaussettes sur mesure, soit ainsi plagiée par des hommes sans foi ni loi ?

Archiduchesse, ainsi, a eu la mauvaise surprise de découvrir la copie conforme de son site, hébergé à l’étranger. Tout y était, ou presque : le design, le logo, les produits… Il ne manquait que la qualité, et aussi l’honnêteté : il est facile de piller les idées des autres.

La contrefaçon : un véritable far-west

Quels sont les recours offerts à Patrice Cassard, fondateur de la marque Archiduchesse ? Si ces produits sont bien protégés en France, ils ne disposent pas d’un bouclier législatif à l’étranger : déposer des brevets et des marques dans un autre pays que le sien coûte souvent très cher.

Attaquer ce concurrent déloyal en Chine coûtera très cher, et l’issue du procès demeurera incertaine. Que faire alors ?

Publicité gratuite pour Archiduchesse

Découvrir sa marque et ses idées ainsi volées et réutilisées est toujours profondément blessant. Mais Archiduchesse pourrait tirer parti de cette attaque déloyale : la marque, en pleine campagne électorale où le Made In France fait recette, bénéficie d’une couverture médiatique importante, et est cité dans les journaux télévisés comme dans les grands quotidiens nationaux et régionaux.

La marque pourrait, avec une campagne de communication et une stratégie de community management et de marketing viral efficace, gagner encore plus en image et en visibilité en jouant sur le second degré. Pourquoi ne pas lancer une série de publicités ou un groupe Facebook sur le thème « Même les Chinois sont amoureux de l’Archiduchesse » et créer ainsi un esprit de sympathie, reposant autant sur l’humour que sur l’exploitation d’un sentiment obsidional latent ?

Découvrez le site : www.archiduchesse.com

Laisser un commentaire