Animation éditoriale de site Internet

Posted on Posted in Insolite & Divers

Le contenu demeure au cœur de votre présence digitale : un site peut-il être vu s’il n’offre aucun contenu ? Et peut-il séduire si le contenu qui lui permet d’être visible est d’une qualité médiocre ? Voici cinq conseils pour réussir l’animation éditoriale de votre site internet.

1/ Définissez une thématique à chaque article

Lorsque vous rédigez un article pour un site ou un blog, attachez-vous à une thématique précise, qui correspond idéalement à une expression que vous souhaiteriez voir ressortir sur les moteurs de recherche. Vous y gagnerez à deux titres :

  • Votre article aura plus de chances d’être positionné sur les moteurs de recherche s’il se concentre sur un champ sémantique (une expression-clé clairement identifiée, si vous préférez)
  • Vous séduirez plus facilement le lecteur avec un article dont tout le contenu l’intéresse (il n’aurait pas cliqué sur le lien descriptif le menant à la page, sinon). 

2/ Trouvez la bonne longueur

Ecrire pour réussir !Définissez dans votre ligne éditoriale plusieurs types de contenus et plusieurs longueurs. Certains affirment qu’un article doit contenir idéalement 300 mots minimum pour être bien référencé. J’ai envie de vous dire qu’un contenu de qualité doit voir sa longueur ajustée à sa finalité.

  • Pour une information dont la temporalité est courte, comme l’annonce du lancement d’un nouveau produit, le contenu peut être court, de 100 à 300 mots par exemple.
  • Vous pouvez opter pour un contenu de longueur intermédiaire, vous pouvez viser un contenu de 300 à 500 mots : vous en dites assez pour répondre aux attentes du lecteur sans non plus le lasser par une surabondance d’information.
  • Enfin, si votre objectif est d’apporter un éclairage d’expert sur un sujet, vous pouvez facilement dépasser les 1000 mots. Vous apportez une information de qualité, dont la valeur dure dans le temps. Cet article, par exemple, peut s’inscrire dans cette troisième approche.

Cette nomenclature n’engage que son auteur et demeure subjective. n’en retenez que l’essentiel : adaptez la longueur de vos articles à leur contenu et leur finalité.

3/ Structurez votre contenu

Un contenu structuréL’HTML vous offre de bonnes solutions pour structurer votre texte. Intégrez des titres et des sous-titres, mettez en valeur des phrases clés avec la balise <strong></strong>. Idéalement, chaque paragraphe doit proposer une idée qui lui est propre. Pour ceux dont les souvenirs scolaires ne sont pas si éloignés que cela, rappelez-vous les règles pour une dissertation réussie : chaque paragraphe propose son idée.

Vous pouvez aussi opter pour des colonnes, des listes, des encarts… Certains éditeurs de contenus permettent de créer des accordéons (spoilers en anglais) pour afficher un contenu additionnel non essentiel à l’article.

4/ Agrémentez votre contenu

L’animation éditoriale d’un site internet dépasse la seule dimension scripturale. Un contenu purement textuel serait aride, et risquerait d’en rebuter plus d’un. Vous pouvez enrichir votre contenu avec des images, issues de photothèques comme Istockphoto ou Fotolia.

Si vous disposez des compétences en interne, pensez à l’infographie : présenter des données sous la forme de graphiques et autres représentations visuelles simplifie la lecture. L’infographie résume le contenu de l’article, et permet deux champs de lecture.

Misez aussi sur la vidéo. Elle apporte du relief à un article et, hébergé sur une plateforme comme Youtube, vous permet d’accroître votre visibilité. Vous pouvez à ce titre consulter sur ce blog un article qui propose plusieurs logiciels abordables pour créer des vidéos facilement. La vidéo que vous voyez ci-dessous a part exemple été créée avec Power Director 9, qui coûte moins de 50 euros sur Amazon.

5/ Liez vos articles entre eux

Un site web est un espace vivant, interactif. Pour éviter un taux de rebond significatif et conserver un lecteur, liez vos contenus entre eux. Ajoutez des liens dans votre texte vers d’autres articles de votre blog. Si vous renvoyez vers des ressources externes, pensez à ajouter l’attribut « target=_blank » : ainsi, les internautes ouvrent le lien dans un nouvel onglet et ne quittent pas réellement votre site.

Bonus/ Soyez vous-même

Je sais que ce conseil peut vous sembler générique, avec un parfum de développement personnel de comptoir. Il n’en est rien : le succès de votre animation éditoriale passera par votre capacité à imprimer votre style et vous affirmer.

Si vous recherchez un prestataire pour l’animation éditoriale de votre site Internet, contactez-moi : nous en discuterons ensemble.

Laisser un commentaire