Référencement WordPress : les bons réflexes

Peut-être, dans le cadre professionnel ou à titre personnel, aurez-vous à déployer et référencer un site web réalisé sous WordPress. Afin de faciliter son positionnement, il est important d’adopter dès le début les bons paramétrages. Des règles simples faciliteront grandement vos actions de référencement.

Permaliens : choisir une structure personnalisée

La première étape préalable à tout référencement WordPress digne de ce nom est l’activation d’adresses réécrites proprement. Pour cela, vous devez vous rendre dans votre console d’administration et cliquer, dans l’onglet Réglages, sur Permaliens. Je vous conseille d’opter pour la structure personnalisée, avec /%postname%/ comme contenu. Ainsi, vous pourrez modifier la date de publication de vos articles, pour en changer l’ordre d’affichage, sans que vos URLs en soient affectées : vous préserverez le référencement de vos pages internes.

Les balises « META Description » et « TITLE »

La balise TITLE joue toujours un rôle central dans le référencement d’un site, et il faut absolument pouvoir la personnaliser pour chaque page. Si la balise META Description n’a pas la même importance en SEO, elle n’en demeure pas moins un outil marketing de premier plan : son contenu sert souvent au snippet de Google, le texte de présentation qui accompagne un résultat sur une page de recherche.

WordPress ne gère pas correctement, dans sa version native, les balises META et TITLE. Pour cela, il faut installer une extension ad hoc.

All in One SEO Pack est certainement l’une des plus utilisées. Simple à installer et à configurer, elle suffit amplement à un référencement de qualité : gestion des balises META et du TITLE, ainsi que des URLs canoniques. Elle permet de plus d’ajouter à certains types de pages l’attribut Noindex. Je l’utilise sur tous mes sites WordPress, car elle suffit à mes besoins. Une autre extension, WordPress SEO by YOAST, a les faveurs de la communauté des référenceurs. Elle est bien plus complète que son homologue All in One SEO Pack mais un peu plus complexe à prendre en main. Je la conseille plutôt à ceux qui ont déjà une bonne expérience du référencement et de WordPress.

Adapter son thème WordPress aux exigences SEO

L’installation d’un template pour son site WordPress est souvent un moment délicat pour son référencement naturel. En effet, le référencement dépend aussi d’un certain nombre de balises qui mettent le texte en forme, comme les balises H1. Souvent, les infographistes à l’origine des thèmes wordpress n’ont pas de sensibilité SEO et optimisent mal leurs réalisations. Idéalement, chaque page doit compter une seule balise H1 personnalisée, reprenant l’expression clef : or, la plupart du temps, la balise H1 est accolée au logo du site (dans le fichier Header.php)

Vous devez donc modifier votre template, en supprimant le H1 du logo. Si vous pourrez ajouter une balise H1 sur vos pages et articles via l’éditeur de texte, vous devez la configurer directement dans votre thème pour les pages relatives aux archives ou aux catégories. Il vous suffit, le plus souvent, de remplacer le H2 par défaut par un H1, en modifiant généralement la page archive.php de votre thème (sur certains templates, cette page en appelle une autre).

Vous pouvez modifier votre thème via un client FTP ou plus simplement via votre console d’administration : Apparence –> Éditeur.

Laisser un commentaire